Conférence de Nicolas Nahas à l’initiative de l’association HALFA

logocom2Conférence de Nicolas Nahas à l’initiative de l’association HALFA : UNE REPRISE COMME EN 43 MAIS AVEC UN VRAI DIALOGUE

p08-2_813168_191949_mediumA l’initiative de l’association « Halfa » (Hommes d’affaires libanais de France), M. Nicolas Nahas, ancien ministre de l’Economie nationale, a donné mardi à l’hôtel « Renaissance » de l’avenue Raymond Poincaré une conférence sur la situation au Liban et dans la région.

Devant une centaine d’invités français et libanais et présente par MM. Antoine Menassa et Nicolas Fiani, respectivement président et secrétaire général de la « Halfa »,  M. Nahas a fait le point de la situation dans notre pays sur les plans politique, économique, social et sécuritaire. Vaste sujet abordé avec objectivité, clarté et même une simplicité parfois étonnante pour un pays qui vit, a dit le conférencier, en dents de scie depuis 90 ans.

Evoquant en effet des cycles de 15 années ponctués de secousses et de reprises  engagées dans l’urgence, l’ancien ministre a concentré son propos sur les  événements  de Tripoli qui ont prouvé, a-t-il affirmé, que la deuxième ville du Liban et sa région ont rejeté l’extrémisme et réaffirmé leur engagement et leur allégeance à la patrie. Il a rendu hommage à l’armée libanaise qui a encore une fois payé un lourd tribut dans sa guerre contre les ennemis du Liban.

Aujourd’hui, a dit M. Nahas, nous repartons comme en 1943 mais avec le devoir d’engager un indispensable dialogue entre les composantes de la nation, les pays frères et amis n’étant pas disponibles pour « nous prendre par la main » et nous guider comme ils l’ont fait  plus d’une fois par le passé.

Nahas a abordé par ailleurs la conjoncture économique, exprimant par moment un optimisme étonnant mais basé sur des chiffres. Non sans dénoncer le manque de cohésion et même l’inexistence d’une politique économique adaptée aux circonstances et en adéquation avec les grands bouleversements régionaux et mondiaux.

Au terme de sa brillante prestation, Nicolas Nahas a répondu aux questions de l’assistance, réponses empreintes d’une pertinence à la hauteur des interrogations formulées. Avec une bonne dose d’optimisme bienvenue à l’heure du champagne d’honneur qui a clôturé cette manifestation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s