RIFI PRECONISE UNE REFORME DE LA JUSTICE

WP1-Orient le JourEn visite à Paris pour des entretiens avec le Procureur général et la Garde des Sceaux : RIFI PRECONISE UNE REFORME DE LA JUSTICE SELON LE MODELE FRANCAIS

Le ministre de la Justice, M. Achraf Rifi a entamé hier ses entretiens officiels avec  les responsables français par une visite au Procureur Général de la République et a discuté avec lui du fonctionnement des tribunaux en France, notamment les législations en matière de terrorisme.

M. Rifi a déclaré après cette réunion que, contrairement au Liban, la France a aboli les tribunaux d’exception établissant par contre un dispositif pour la lutte contre le terrorisme par le moyen de de magistrats spécialisés en la matière. Il a ajouté que depuis un bon moment, il n’y a plus en France des instances uniques à l’instar des tribunaux militaires au Liban mais des tribunaux avec appel et Cassation. De plus, a ajouté le ministre, la justice militaire en France ne juge que des militaires alors que ce n’est pas le cas chez nous.

Le ministre libanais a ajouté qu’au cours de ses rencontres, lundi avec le Procureur général  et mardi avec son homologue française, Mme Christiane Taubira, les discussions ont porté sur trois points. A savoir les procédures, les prisons et la réorganisation du ministère libanais de la justice en tenant compte du modèle français.

Il a ajouté que ses conclusions, après ces entretiens franco-libanais lui permettront  de formuler aux autorités compétentes d’élaborer des propositions et des projets de loi pour réorganiser le ministère de la justice et améliorer le rendement à tous les niveaux. Toujours en profitant de l’expérience française et en s’inspirant de ce qui est en vigueur en France.

De plus, a précisé le ministre, le ministère de la justice va examiner la situation dramatique des prisons libanaises en s’inspirant encore une fois de l’exemple français qui a mis en place une administration pénitentiaire qui fonctionne bien malgré le surpopulation carcérale et d’autres problèmes qui s’aggravent en ce moment.

Lundi soir, avec un groupe restreint de journalistes, M. Rifi a évoqué la situation politique au Liban et dans la région en se montrant rassurant au niveau de l’état de la sécurité  et estimant que l’armée libanaise est parfaitement capable se protéger nos frontières et de se battre contre les organisations terroristes tant dans les zones frontalières qu’à l’intérieur du pays.

Pour ce qui est de l’aide militaire attendue, le ministre a exprimé  un  avis  en tant qu’ancien responsable militaire. Il a estimé que la récente signature par Ryad du contrat franco-saoudien d’aide militaire de trois milliards de dollars au Liban est un développement moral et stratégique important. Qui permettra à la troupe, a-t-il ajouté, de maintenir son niveau de combativité en attendant les livraisons prévues dans le cadre ce contrat et aussi l’arrivée du  matériel qui sera acquis pour l’armée et les autres forces de sécurité grâce au don supplémentaire d’un milliard mis à la disposition du Président Saad Hariri par le regretté roi Abdallah.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s