À l’Élysée, Joumblatt salue le courage de la France sur la crise syrienne

WP1-Orient le JourLe Président François Hollande a reçu samedi M. Walid Joumblatt et s’est entretenu avec durant près d’une heure des derniers développements au Liban et de la crise régionale, en particulier les événements de Syrie et d’Irak.

url

Accolade chaleureuse entre le président François Hollande et Walid Joumblatt, samedi à l’Élysée. Alain Jocard/AFP

En quittant le palais présidentiel,  le chef du PSP a déclaré devant les journalistes qui l’attendaient dans la cour de l’Elysée  qu’il avait pu lors de l’audience qui lui a été accordée saluer le courage de la France et de son Président pour leur appui au peuple syrien qui subit une tragédie rappelant les horreurs de la deuxième guerre mondiale. Il a évoqué Ouradour et affirmé que des villages en Syrie subissent des horreurs cent fois plus intenses que le massacre d’Ouradour. 

Joumblatt a également souligné le soutien de la France au Liban et à son armée.

«  Quant à nos querelles byzantines », a encore déclaré le leader socialiste, « nous n’en avons pas parlé ici car c’est à nous de les régler. »

A une question sur la position française vis-à-vis de la crise syrienne et régionale, le député du Chouf a répondu que l’attitude de la France est claire et nette, à savoir qu’elle soutient le peuple syrien et qu’il s’agit là d’une position courageuse. Pour ce qui est de la crise régionale, a-t-il poursuivi , il s’agit d’une longue guerre entre Arabes. C’est  l’ancien croissant fertile qui s’écroule. Il est actuellement pillé et détruit. Je ne vois aucune éclaircie mais juste la souffrance des peuples arabes.

Sur le problème des réfugiés syriens, M. Joumblatt a affirmé qu’en ce qui concerne les réfugiés se trouvant au Liban, il nous faut les soutenir car c’est là un devoir moral que nous assumons d’autant que des pays apportent une aide financière à ces réfugiés.  Sur ce même sujet, le chef du PSP a dit que l’idée d’implanter des camps en Syrie pour les réfugiés syriens est une idée absurde. Nous devons les garder chez nous car le régime a tout détruit.é

Du côté de l’Elysée, une source autorisée a indiqué que la rencontre Hollande-Joumblatt s’inscrit dans le cadre d’une relation d’amitié ancienne dans le cadre de l’internationale socialiste et que le Président et son hôte ont échangé des vues sur les questions régionales, ce qui a permis au Chef de l’Etat de s’informer de l’avis de M. Joumblatt sur le Liban, la Syrie et l’Irak. Cet avis compte beaucoup pour le Président a conclu cette source qui a annoncé que la prochaine personnalité libanaise attendue à l’Elysée est le Patriarche maronite, Mgr Béchara Raï.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s