JOURNEE LIBANAISE A NEUILLY A L’INITIATIVE DE « FRANCOPHONIE LIBAN »

WP1-Orient le Jour

JOURNEE LIBANAISE A NEUILLY A L’INITIATIVE DE « FRANCOPHONIE LIBAN » – Avec en avant-première française “Héritages” de Philippe Aractinji

logo_francophonia-libanJournée libanaise, samedi dernier à Neuilly-sur-Seine, organisée par “Francophonia Liban” et animée par la présidente de cette association Clotilde de Fouchécour qui avait programmé sur la scène et aux abords de l’Espace 167 diverses manifestations artistiques et culturelles sur le thème «Liban, mémoires vives ».

Conférences, tables rondes, signature de livres, récitals et projections de films sur le Liban, passé, présent et futur dont « Héritages » de Philippe Aractingi en avant-première française.

A la séance inaugurale, l’organisatrice a accueilli le député-maire de Neuilly, M. Jean-Christophe Fromantin qui a prononcé  un mot de bienvenue suivi au micro par l’ambassadeur du Liban auprès de l’Unesco, M. Khalil Karam et des présidents et présidentes d’associations libanaises présentes, notamment M. Edmond Abdel-Massih (UCLM France), Mme Randa Lteif-Stéphan (Cercle des Dames franco-libanaises).

Après un intermède musical de la mezzo-soprano  Roula Safar, « Francophonia Liban » a offert des prix à des personnalités de l’art et de la culture , notamment l’écrivain poète et ambassadeur Salah Stétié , Alexandre Najjar et Vénus Khoury-Ghata.

Toujours dans la grande salle, une projection documentaire sur un centre culturel et bibliothèque dans la localité de Sebhel avec en duplex un mot des promoteurs du projet.

Les diverses autres manifestations se sont poursuivies durant l’après midi avec en ouverture une conférence de Karim Bitar (directeur de recherche à l’IRIS) qui a repris le phénomène « Charlie » vu de Beyrouth sous l’angle d’un choc des mémoires…

Georgia Makhlouf devait être interviewée sur scène sur ses œuvres « Hommes debout » et « Eclats de mémoire ». Dans la foulée, une table ronde avec la même Georgia Makhlouf qui s’entretient avec Zeina Abirached, Régina Sneifer et Alexandre Najjar.

A 19 heures, récital de Wassim Soubra (Enfance et réminiscences) au piano et en chant récitatif.

imgresParallèlement, dans le hall et dans le foyer du théâtre une exposition de peinture de Julien Solé, une librairie thématique en partenariat avec la librairie Lamartine, des signatures d’œuvres de Zeina Abirached, Antoine Assaf, Jean-Marc Bourdet, Joumana Chahal Timéry, Didier Destremeau, Nathalie Duplan, Anne-Laure Dupont, Michelle Hourani, Vénus Khoury-Ghata, Valérie Raulin, Marie Sfeir-Slim, Gilbert Sinoué, Régina Sneifer, Robert Solé, Salah Stétié et Zeina Toutounji-Gauvard.

Le moment fort de la journée a été la projection du film « Héritages » en présence de Philippe Aractinji. Salle comble et public franco-libanais sélect qui a pu discuter avec le cinéaste de son œuvre qui paraîtra en salle en novembre prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s