MOHAMMED DAHLAN S’EN PREND VIOLEMMENT A MAHMOUD ABBAS

WP1-Orient le JourChef de file de l’opposition palestinienne non islamiste MOHAMMED DAHLAN S’EN PREND VIOLEMMENT A MAHMOUD ABBAS


Mohammed DahlanLe chef de file de l’opposition non islamiste palestinienne, M. Mohammed Dahlan, a violemment pris à partie le président Mahmoud Abbas qui vient de présenter sa démission en tant que chef de l’OLP.

Dans un communiqué adressé à un nombre restreint de médias  M. Dahlan a accusé  M. Abbas de procéder à un « putsch de palais » pour se libérer des contraintes des institutions palestiniennes et de mentir lorsqu’il affirme que sa démission vise à « renouveler la légalité  et de renforcer le rôle des institutions nationales ».

Le président de l’OLP veut réduire au silence les voix de l’opposition palestinienne et veut se libérer de tout contrôle dénonçant  ses crimes politiques, juridiques et financiers.

Le dirigeant de l’opposition, qui réside à l’étranger depuis plusieurs années, invite tous les responsables palestiniens à s’élever au dessus de leurs petites querelles pour sauver leur peuple. Il a lancé un appel aux « dirigeants historiques » de la révolution palestinienne, notamment  Aboul-Lotf  (Farouk Al Kaddoumi), Aboul Adib, Abou-Maher, Nahyef Hawatmeh et Marwan Barghouti actuellement dans les geôles israéliennes et Ahmed Saadat pour s’unir, prévenir la catastrophe qui s’annonce et prendre contact avec  le Hamas, le Jihad islamique et toutes les composantes de la lutte palestinienne.

Il a préconisé une « initiative nationale » pour éviter le chaos dont voici les points principaux :

  • Acceptation de la démission de Mahmoud Abbas et de ses proches compagnons.
  • Interdiction à ceux-ci de toute initiative du fait de leur illégalité.
  • Appel à une réunion des cadres dirigeants provisoires dans une capitale arabe avec ou sans la participation d’Abbas.
  • Considérer comme nulles et non avenues  les initiatives de Mahmoud Abbas du fait qu’elles sont illégales et en contradiction flagrante avec la volonté nationale palestinienne.
  • Annonce de la fin de la période transitoire et proclamation de l’Etat palestinien.
  • Organisation d’élections présidentielle et parlementaire den même temps que la tenue d’un Conseil National palestinien avec ses membres de l’étranger et de l’intérieur.
  • Création d’une commission indépendante pour superviser les élections, commission qui serait formée de magistrats palestiniens.
  • Adoption d’un programme de lutte nationale populaire sur base du droit du peuple palestinien à affronter l’occupation.
  • Convenir des bases et des instances assurant la participation politique et nationale de toutes les forces palestiniennes en coopération avec des personnalités indépendantes jusqu’à l’élection d’un commandement légitime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s