LE DEUXIEME SOUFLE DE VERA MOKBEL

WP1-Orient le JourVERNISSAGE, RUE DE SEINE : LE DEUXIEME SOUFLE DE VERA MOKBEL

IMG_0559Deuxième vernissage en moins de deux mois à la Galerie Roy Sfeir au 6 de la rue de Seine. Celui des œuvres récentes de Véra Mokbel qui seront exposées jusqu’au 17 octobre.

Une nouvelle vie pour cette artiste libanaise connue depuis un bon moment comme une fanatique du figuratif. On sa rappelle ses maisons, les fleurs, ses arbres qui cèdent la place non à l’abstrait mais à une sorte de projection dans l’espace.

L’espace qui, dit-elle, commence à manquer au Liban où nous sommes même menacés d’étouffement.

Une huile sur toile intitulée « Magma », une autre œuvre emblématique nommée « Le Passage » ont retenu notre attention ainsi que d’autres merveilles par ailleurs hautement appréciées par le public connaisseur de la rue de Seine.

FullSizeRender (3)

Une évasion de Véra Mokbel qu’elle dit elle-même sans limites. Après les contraintes d’une longue carrière dans le figuratif commencée en 1978 avec de belles maisons libanaises (dont la sienne à Zouk), des arbres, des fleurs et des arbres de nos collines et coteaux.

 

E.M.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s