En OFF : Hollande au Liban demain et dimanche, voir le programme

WP1-Orient le Jour Au Liban demain et dimanche : HOLLANDE POURRAIT CONSEILLER UN PRESIDENT APOLITIQUE  Voir également plus bas le programme de la visite officielle 

WP1-En Off

Le Chef de l’Etat rencontrera les personnalités civiles et religieuses sans exception

Alors que les services de l’Elysée diffusaient le programme officiel du voyage de François Hollande au Moyen-Orient, (Liban, Jordanie et Egypte), une source présidentielle communiquait à un nombre limité de médias les grandes lignes des entretiens du Chef de l’Etat à Beyrouth, Amman et au Caire ainsi que des moments importants de ce périple.

En ce qui concerne le Liban (où le séjour du Président Hollande est qualifié de « visite de travail ») et au delà du programme détaillé du voyage (lire par ailleurs), cette source a souligné que les thèmes principaux des échanges franco-libanais seraient la situation humanitaire et l’aide de la France et de la communauté internationale au Liban pour l’aider à gérer  l’afflux de réfugiés syriens, les retombées de la crise syrienne sur le Liban sous l’angle de la nécessité de maintenir le pays du cèdre à l’abri des dangers de la situation en Syrie et lu blocage politique au niveau des institutions libanaise notamment la vacance présidentielle et l’urgente nécessité de mettre fin à ce blocage.

Le tout sous le thème du soutien le plus ferme de la France au Liban pour qu’il puisse se relever et reprendre sa place sur l’échiquier régional et mondial.

Pour ce qui est de l’élection d’un nouveau Président de la République qui  va d’ajournement en ajournement depuis près de deux ans, la source élyséenne a réaffirmé l’attitude de la France qui consiste à ne pas déborder du cadre de la « facilitation » pour verser dans l’ingérence. Tout en conseillant aux Libanais de choisir un candidat consensuel.

Au cours de ses nombreux entretiens qu’il aura à Beyrouth avec des responsables de tous bords et de tous les milieux (gouvernement, partis politiques, société civile, chefs religieux etc..), le Président Hollande pourrait laisser  entendre qu’à défaut d’un candidat consensuel  issu des cercles politiques, les Libanais pourraient porter leurs regards sur des personnalités apolitiques, inspirant confiance et qui ne provoqueraient pas de véto. Le consensus  possible étant de ne pas choisir nécessairement une personnalité politique.

Le Liban, comme les deux autres pays que visitera le Président Hollande font face à des défis venant  de l’intérieur et de l’extérieur, a indiqué cette source qui a rappelé les positions de la France à l’égard de toutes ces questions sous le seul et même titre d’une volonté d’aider ces trois pays amis à faire face à ces défis et à surmonter les obstacles qui se dressent devant eux.

Toujours au chapitre libanais, l’Elysée mesure l’étendue du problème  qui se pose au Liban du fait de la présence de plus d’un million de réfugiés syriens, aggravé par la présence de réfugiés palestiniens qui porte le nombre total des personnes accueillies à plus du tiers de la population libanaise.

Le soutien de la France se concrétiserait par des aides françaises directes  et une assistance multiforme par l’entremise des acteurs humanitaires  et des organisations internationales opérant sur place. Ce soutien français concret devant tenir compte des populations non libanaises installées dans les camps aussi bien que celles qui vivent dans diverses régions du pays, dans les grandes villes et à la campagne.

Le Président rencontrera-t-il les candidats déclarés à la première magistrature de l’Etat ?

Pas en tant que tels, comme personnalités de premier plan, au même titre que les dirigeants prévus au programme officiel et ceux qui répondront à l’invitation de l’ambassadeur de France à la Résidence des Pins, laisse entendre un familier des services de l’Elysée.

Le Hezbollah ?

Probablement par l’entremise de ses ministres car personne ne sera exclu des rencontres avec le Chef de l’Etat, répond un conseiller présidentiel.

Questions bilatérales : la coopération économique, les échanges culturels, les relations au niveau de l’éducation et du développement sous ses diverses formes et coopération militaire, précise une autre source élyséenne.

Qui accompagnera le Président ?

Les ministres de la Culture et  de la Défense.

Au cours de son séjour à Beyrouth, le Président Hollande ne manquera aucune occasion de conseiller aux Libanais de se mobiliser et d’unir leurs efforts pour sauver leur pays, ans attendre une solution imposée de l’extérieur ou inspirées par  les axes et courants politiques que l’on voit dans la région.

Tel est le message de la France au Liban ainsi qu’il sera transmis par François Hollande à tous les Libanais. Avec un précieux conseil : celui d’agir dans les meilleurs délais pour éviter d’éventuelles secousses.

LE PROGRAMME OFFICIEL DE LA VISITE AU LIBAN

SAMEDI 16 AVRIL :

  • 14h.30 : Arrivée du Président de la République à l’aéroport Rafic Hariri. Accueil par M. Samir Mokbel, vice-président du Conseil et ministre de la Défense.
  • 15h00 : Arivée au siège du Parlement, accueil par le Président Nabih Berri et entretiens (restreint puis élargi). Déclaration à la presse.
  • 16h30 : Arrivée au Grand Sérail et accueil du Président Tammam Salam suivi d’entretiens restreint puis élargi. Déclaration à la presse.
  • 18h.30 : Réception de la communauté française à la Résidence des Pins. Allocution du Président de la République.
  • 21h00 : Dîner offert par le Président en présence de représentants des forces vives du Liban (Résidence des Pins).

DIMANCHE 17 AVRIL :

  • 8h30 : Entretien avec S.B. le Cardinal Béchara  Boutros Raï, patriarche d’Antioche et de tour l’Orient à la Résidence des Pins.
  • 9h15 : Rencontre avec les autres chefs religieux du Liban.
  • 10h00 : Cérémonie militaire et dépôt de gerbe au monument aux morts de la « Résidence » en présence d’un détachement de la FINUL .
  • 10h30 : Rencontre avec des personnalités du monde culturel et les initiateurs du projet de la « Charte de la Méditerranée pour vivre ensemble », à la Résidence des Pins.
  • 12h30 : Atterrissage sur la base de Rayak.
  • 12h30 : Passage dans un campement de réfugiés  avec les équipes du HCR et de ‘UNICEF.  Visite du centre de loisirs et rencontre avec une famille.  Déclaration à la presse.
  • 13h30 : Rencontre avec le coordonnateur au Liban de l’ONU, le représentant du PNUD, la représentante du HCR et les représentants  du PAM, de l’UNICEF et des ONG françaises  engagées auprès des réfugiés au Liban (Au siège du HCR).
  • 14h30 : Rencontre avec deux familles de réfugiés en cours de réinstallation en France.
  • 15h30 : Rencontre avec des instructeurs français et des soldats libanais sur la base aérienne de Rayak.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s