OFF Jean-Marc Ayrault : voyage au Liban

WP1-Orient le JourLa mission Ayrault comporte des volets politique, humanitaire et économique – UNE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE LIBAN EN SEPTEMBRE A L’INITIATIVE DE LA FRANCE


WP1-En OffLa France mobilise la communauté internationale pour une solution au Liban

Jean-Marc-Ayrault-lors-discours-mercredi-22-aout_0_730_486_797418_large_937653_largeJean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères et du Développement économique. THOMAS SAMSON / AFP

A quarante huit heures de la visite au Liban de M. Jean-Marc  Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du développement économique, une source diplomatique française a fourni quelques indications sur ce voyage qui s’inscrit dans la continuité du relativement récent séjour du Président Hollande à Beyrouth.

Cette mission porteuse d’une initiative française marque la première visite d’un locataire du Quai d’Orsay depuis environ quatre ans et reste, selon ce responsable, dans la continuité de la politique française à l’égard du Liban, c’est-à-dire un soutien de l’indépendance et de la souveraineté du Liban qui connaît « une situation de blocage et de fragilité sécuritaire ».

La mission de M. Ayrault attendu lundi en mi-journée, veut réaffirmer que la France se mobilise pour préserver le Liban et reste attachée au retour à la normale au pays du cèdre afin qu’il retrouve sans place sur l’échiquier régional. Elle se veut aussi porteuse d’un message confirmant l’attachement de la France au Liban et à son peuple.

L’objectif de cette visite, toujours selon les cercles du Quai d’Orsay,  comporte trois volets, tout d’abord un volet politique  qui porte sur la crise institutionnelle que connaît le pays et en premier  lieu la vacance présidentielle. Le ministre aura des entretiens avec les responsables institutionnels et les principales personnalités politiques afin d’apporter au Liban l’aide de la France à partir d’un minimum d’entente entre les parties politiques en présence.

Le responsable du Quai d’Orsay  a rappelé  que récemment, M. Jean-Marc Ayrault a reçu ses homologues iranien et saoudien  et que ceux-ci ont affirmé que leurs pays respectifs ne s’opposent pas « en principe » à une solution politique au Liban si les Libanais parviennent à une position consensuelle commune.

Il a révélé que la conférence internationale sur le Liban se tiendra en septembre prochain en marge de l’assemblée générale des Nations Unies avec la participation des membres permanents du Conseil de sécurité et d’autres pays amis du Liban concernés par la crise libanaise. La France est mobilisée pour la réussite de cette conférence tout comme elle mobilise la communauté internationale pour parvenir à une solution politique du problème libanais.

Il a enfin affirmé que la diplomatie  française peut être plus efficace parce que la France parle à toutes les parties au Liban et dans la région alors que les puissances régionales traitent le problème libanais par le moyen de leurs partenaires sur place.

Au niveau humanitaire, rappel du don français de 200 millions de dollars pour aider à la gestion des aspects humanitaires de la crise syrienne dont cent millions sont destinés au Liban avec un premier apport de cinquante millions, le reste s’étalant sur trois ans.

Au plan économique, la source diplomatique française a indiqué que M. Ayrault rencontrera le gouverneur de la Banque du Liban « qui joue en rôle capital pour maintenir la stabilité de l’Etat libanais »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s