Le Liban en France : presse suite

LIBAN EN FRANCE FINAL

Luisa Pace : European Journalists Network France Representative – Revue défense n° 154 – Janvier/février 2012

Luisa1

Luisa2

Ligne-rouge

Anne Smith-Rossignol : Correspondante Paris Elle Orient – décembre 2011

Elle-orient

 Ligne-rouge

France 24 100px-MonteCarloDoualiya-1-

par Mayssaa ISMAIL, 03 novembre 2011 : Ecouter l’enregistrement en cliquant sur le lien suivant : http://www.france24.com/ar/20111103-lebanon-paris-exhibition-france-market

Logo-EcoNews

Entretien avec SEM Boutros Assaker, Ambassadeur du Liban en France, au sujet du salon « Le Liban en France ».

Dans le cadre de l’exposition « Le Liban en France » qui se tiendra à Paris, du 28 au 30 octobre 2011 au Palais des Congrès, voici 6 questions reliées à des thèmes, à soumettre à S.E l’Ambassadeur du Liban en France, Monsieur Boutros Assaker.

1-La France s’est toujours tenue aux côtés du Liban que ce soit au niveau politique, économique ou culturel. Quel est actuellement l’état des lieux, des relations entre les deux pays ? La France s’est tenue aux côtés de notre pays dans toutes les phases de son histoire, de sa création à nos jours, en passant par la longue et difficile épreuve de la guerre civile. Plus qu’un partenaire historique et privilégié, elle est pour le Liban un partenaire de coeur, le défenseur engagé de son indépendance, de sa stabilité et de son développement : la présence de nombreux Libanais en France atteste de la proximité de nos deux peuples, tout comme les nombreuses visites diplomatiques de part et d’autre attestent de la proximité de nos deux Etats. La francophonie est également pour nous un enjeu culturel majeur et l’organisation à Beyrouth des Jeux de la francophonie en 2009 fut une belle occasion de rappeler au monde qu’au coeur d’un Moyen-Orient largement anglophone, le Liban reste un ilot et un phare régional de la culture française. Alliée politique, référence culturelle, la France reste un acteur incontournable de notre reconstruction et de notre prospérité. Nous voulons renforcer cette relation dans tous ses aspects, et notamment dans le domaine économique. il s’agit donc d’inciter les acteurs économiques de nos deux pays à développer davantage leurs échanges. Tel a été le but de l’opération « La France au Liban » organisée à Beyrouth en 2010 qui trouve son prolongement cette année avec le forum « Le Liban en France ».

2-Après le succès de « La France au Liban », c’est au tour des libanais d’exporter leurs produits et leur culture. « Le Liban en France » se tiendra du 28 au 30 octobre 2011 au Palais des Congrès de Paris. Quelles sont vos attentes pour faire de ce Salon un succès également ? Le salon « La France au Liban » a en effet rencontré un grand succès : plus de 100 entreprises françaises y étaient représentées et l’affluence y a été très importante. Il a permis de mieux faire connaître les produits français au Liban, d’y révéler l’importance de la présence française et de nos échanges, enfin d’initier des partenariats prometteurs et de promouvoir le marché libanais en pleine croissance auprès d’entreprises françaises qui ne connaissaient pas son potentiel et s’y intéressent aujourd’hui de près. En retour, l’opération « Le Liban en France » a pour but de promouvoir les produits et le savoir-faire libanais en France, mais aussi d’inciter les entreprises libanaises à nouer des alliances et à se développer sur le marché français. De plus, la France est le premier importateur du Liban dans l’UE, et la pénétration du marché français ouvrirait de larges horizons aux exportateurs libanais : un marché de 500 millions de consommateurs. Je souhaite donc que nos entreprises soient les plus nombreuses possible à participer à cet évènement, et qu’elles représentent pleinement la diversité de notre offre économique et la qualité de notre savoir-faire. J’espère également que l’organisation de ce salon à Paris encouragera les entreprises françaises qui ne nous connaissent pas à s’intéresser à notre marché et au potentiel qu’il leur offre en termes de développement régional.

3-De quelle façon l’Ambassade du Liban en France apporte-elle son soutien à ce Salon ?L’Ambassade du Liban met tout en oeuvre pour que l’opération soit un succès et pour aider, aux niveaux promotionnel et relationnel, les organisateurs de ce salon : la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Beyrouth et du Mont Liban, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, la Chambre de Commerce franco-libanaise et le Service Économique Régional de l’Ambassade de France.

4-Quelle est selon vous la valeur ajoutée de la production libanaise sur le marché européen et en particulier français ? L’art de vivre libanais obtient depuis quelques années la juste reconnaissance de l’opinion française et internationale : en témoigne le développement de l’industrie touristique dans notre pays et de nombreux reportages parus dans les médias. Indissociable de cet art de vivre, les produits du Liban ont tout pour séduire les consommateurs européens : un artisanat original et de grande qualité, des produits du terroir réputés et recherchés, etc. L’industrie du luxe est également une excellente vitrine pour notre pays : la joaillerie libanaise s’exporte partout et les noms d’Elie Saab ou de Georges Chakra sont synonymes d’élégance dans les grandes capitales du monde. Outre ses produits « Made in Lebanon », le salon a également pour but de dévoiler notre expertise dans de nombreux autres secteurs, notamment celui des services : banque, tourisme, franchises… De nombreuses sociétés libanaises ont ainsi su exporter leur marque dans tout le Moyen Orient et jusqu’en Afrique : elles ont également toutes leurs chances sur le marché européen.

5-Nombreux accords et partenariats économiques sont signés entre le Liban et la France. Quel bilan en faites vous et dans quels domaines les échanges mériteraient d’être développés ? Les échanges entre nos deux pays se sont beaucoup développés ces dernières années, mais les exportations libanaises vers la France ont toujours été faibles par rapport à nos importations. Trop faibles : nous voulons réduire le déficit de notre balance commerciale bilatérale, c’est une priorité du salon du « Liban en France » dont l’objectif est avant tout de développer nos exportations sur cette destination. Les produits métalliques, les équipements électriques et l’agroalimentaire représentent encore plus de la moitié de nos exportations vers la France. Tout en consolidant nos échanges dans ces domaines, nous souhaitons voir les secteurs que j’ai mentionnés prendre une part croissante dans nos exportations : l’artisanat, le luxe et les services constituent des niches prometteuses, mais il y en a bien d’autres.

6-En tant qu’ambassadeur du Liban en France, vous êtes très proche de notre Diaspora, de ses préoccupations et de ses attentes. Dans quelle mesure les Libanais de France sont ils sensibles à cette exposition et ont-ils contribué à sa concrétisation ? J’invite les Libanais de France à venir nombreux visiter cette vitrine de leur pays exposée momentanément dans la capitale française. Les Libanais sont fiers de leur terre, de sa culture et de ses réussites. Et ils ressentent et expriment cette fierté encore davantage à l’étranger que chez eux. Pour les Libanais de France, -qui ne ménagent jamais leurs efforts pour faire la promotion du Liban autour d’eux, combattant ainsi bien des idées reçues-ce salon est un évènement qu’ils attendent depuis longtemps. Il leur permettra de montrer concrètement, à la France et à l’Europe, nos réussites, nos ambitions et notre potentiel encore trop méconnus. « Le Liban en France » s’adresse également à nos concitoyens qui sont moins renseignés sur l’état positif de notre économie, afin qu’ils puissent prendre conscience de ses performances, de ses grands acteurs et peut-être s’engagent-ils eux-mêmes à faire des affaires entre leur pays de résidence et leur pays d’origine, entre la France et le Liban.

Ligne-rouge

Logo-Al-AyamZeina El Tibi : Al Aayam, N° 45 – Novembre 2011 – 8 novembre 2011 

El-Tibi-FR

Ligne-rouge

logo-Allo-Parents

Article-Allo-parent

Ligne-rouge

Logo-Indevco-http://www.indevcoexport.com/Francais/webshaper/store/news.asp

http://outbound.indevcogroup.com/2011/11/indevco-group-companies-exhibited-at-le.html  – INDEVCO Group Companies Exhibits at ‘Le Liban en France’ Exhibition 2011 – For OUTBOUND home page, go to http://outbound.indevcogroup.com

INDEVCO Group companies, Masterpak and Sanita, met with ‘Le Liban en France’ Exhibition attendees from 28 – 31 October 2011.
‘Le Liban en France’, held in Palais des Congrès, Paris, France, brought together bankers, developers, government officials and diplomats from Lebanon and France. Neemat Frem, INDEVCO Group President & CEO and President of theAssociation of Lebanese Industrialists (ALI), was one of the inaugurators of the event. Frem visited all stands at the exhibition.

INDEVCO Group member company, Masterpak, polyethylene (PE) film manufacturer, exhibited at stand # C1. Sister company Sanita, leading tissue, hygiene, and household disposables manufacturer, also exhibited at stand # C10 during ‘Le Liban en France’ Exhibition 2011.

After entering the Levant and African sectors, ‘Le Liban en France’ exhibition served as a stepping stone for Sanita into the European and international market. At the event, Sanita exhibited institutional away-from-home (AFH) and retail products, such as feminine hygiene products (napkins and panty liners), baby and adult diapers, facial tissue, toilet tissue, paper towels, table napkins,  aluminum foil, cling film, and trash bags.
Sister company, Masterpak exhibited compost and forage bags, grapevine cover film, greenhouse plastic, ground cover film, hydroponic gully film, low tunnel film, mulch film, protective bags for banana cultivation, silage cover, soil disinfection film, and water membrane for the agricultural and horticultural sectors.

The polyethylene film manufacturer also exhibited PE films for the industrial sector, such as laminating film, PE film for printing,  power pre-stretch film,  kraft paper core,  printed industrial film,  protective release film,  shrink hood film,  shrink wrap film,  machine stretch film,  and manual stretch film.

More than 80 exhibitors both Business to Business (B2B) and Business to Consumer (B2C) were present at ‘Le Liban en France’ exhibition 2011. The first day targeted the B2B sector, where Lebanese companies met with French ones, such as Carrefour, Monoprix, Casino, and other local groups in different sectors.
The following two days of the exhibition were open to the public to visit and discover Lebanese brands and culture through food and beverage, jewelry, industrial and banking sector.

Ligne-rouge

clip_image001News & Events

 http://www.matelecgroup.com/newsdetails.aspx?pageid=248

MatelecMatelec a participé au salon « Le Liban en France » à Paris du 28 au 30 Octobre 2011, sous le slogan « MATELEC LIVRE EN 48H PARTOUT EN FRANCE! »

Photo: L’ingénieur Elie Beyrouti, en conversation avec Mr Neemat Frem, président de l’Association des Industriels au Liban.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s